C’est une des prestations que notre groupe vous propose pour vous transporter et faire de votre mariage un évènement marquant et original. Beaucoup s’interroge sur le principe de la Dakka Marrakchia, en voici une explication…

La Dakka de Marrakech est une tradition culturelle musicale du patrimoine oral de de la Ville Rouge. D’autres graphies existent : daqqa ou dekka. Ce mot signifie en français « frappe rythmée des mains ».

Le mouvement Dakka puise ses origines à Taroudant, où chaque habitant trouve en lui une partie de son identité. Dakka en arabe signifie frappe. La plupart de ses membres sont issus de familles d’artisans, la Dakka est un art qui regroupe des gens modestes. Les tanneurs sont à l’origine du texte fondateur de la Dakka, les rythmes et les mouvements utilisés rappellent certaines étapes du tannage des peaux. Le but de ces artisans était d’oublier la pénibilité de leurs taches, la rendre plus agréable en utilisant la musique. Le rythme commence lentement, puis accélère à l’image d’une cadence. Les chanteurs vêtus de Djellaba, de la taguiya (petit chapeau) et forment un cercle ou demi-cercle.

Comme son nom l’indique, la Dakka El Marrakchia est originaire de la ville impériale de Marrackech et est principalement mise en valeur lors de la fête religieuse de Achoura (célébrée le dixième jour du nouvel an musulman). Partie intégrante de l’héritage culturel remontant jusqu’à la dynastie de Saadian, Dakka Marrakchia est considéré comme un genre musical exclusivement masculin, qui se distingue par des percussions polyrythmiques et des chants choraux, et repris au travers des siècles, une fois par an, pendant le Festival d’Achoura.

 

 

Publicités